Le mot de la rédac

© photo R.A.N.
© photo R.A.N.
A-  |  A+
La nature se réveille. Alors, pas question pour nous de manquer le coche du renouveau. La saison froide a laissé s’accumuler des sommes conséquentes d’énergie chez les bipèdes que nous sommes et il est grand temps de prendre exemple sur le lièvre qui gambade déjà entre forêt de Haguenau, piémonts des Vosges et plaine d’Alsace.

 

Libre, déluré, exubérant, excentrique et excentré, le lièvre, notre mascotte de Pâques, vous invite à une partie de cache- cache déjantée entre deux pontes d’œufs décorés.
Car il pond, bien sûr, le coureur aux longues oreilles ! Pour preuve, les ravissants lièvres en pain d’épices – des œuvres d’art – de Marketa Macudova que l’on dévore des yeux (les lièvres) et que nous vous proposons de découvrir dans ce numéro. Ils distribuent les œufs de Pâques à tour de pattes de sprinteur. Ils n’arrêtent pas, ces lièvres pondeurs et joueurs.

Jouer ! Ce vocable sera notre mot d’ordre pour un numéro dédié à la vitalité retrouvée. Avec en édito l’humoriste Antonia de Rendinger comme coach ès bonne humeur et joie de vivre. Mais le jeu n’est pas un simple amusement… disons gratuit. Le jeu est un apprentissage véritable qui surpasse toutes les méthodes de connaissance. Le pasteur Oberlin (voir notre reportage) n’aurait pas renié cette affirmation, lui pour qui « apprendre à jouer » ou « jouer à apprendre » sont les termes d’une même équation.

Le jeu peut traiter de sujets graves (les Jeux de la Passion à Masevaux) autant que récréatifs (les Jeux de rôle à Kaysersberg) mais le jeu est toujours apprentissage.
Le jeu est ré-créatif, avec lui on re-naît toujours au savoir. Aussi, quand on voit de loin le lièvre s’ébattre, batifoler, gambader, folâtrer, faire des appels de phare aux demoiselles ses congénères, on pourrait se demander si, derrière toutes ces gesticulations, il n’essaie pas de nous faire passer un message.
Par exemple… aller vers l’autre, se montrer curieux de tout, sortir de sa coquille, de son pré carré, de ses quatre murs, de sa tour d’ivoire, de ses préjugés, de ses certitudes… Pas si « barré » que ça le lièvre.
Message bien reçu à la rédac. Qui vous propose des pistes où vous ébattre et vous ressourcer aux quatre coins d’Alsace. Les « Éclats de Pâques » pour vous éclater, les plans « Tendance » pour vous tendancer, les plans voyage en région pour vous carapater et profiter d’une foultitude de rencontres et d’activité ressourçantes. Alors belles fêtes de printemps et n’oubliez pas vos chaussures de rando ou de sortie en ville, ou encore vos escarpins des grandes occasions, par exemple pour une soirée royale au Royal Palace. À vous de jouer, la piste vous attend !