Erstein, un parfum de printemps

Les métiers de la pêche représentés.
Les métiers de la pêche représentés.
A-  |  A+
Traversée par l’Ill, bordée par le Grand Ried avec ses prés et bois luxuriants, la commune bas-rhinoise accueille un marché haut en couleurs et des animations toniques. Il faut que ça bouge !

Le temps d’un week-end thématique orienté nature, le village s’anime autour de la place de l’Hôtel-de-Ville et dans la rue du Monastère. Le marché agricole propose à la vente des produits du terroir, des pépiniéristes et fleuristes fleurissent et colorisent le quartier. Quant aux stands de vente de matériel agricole et de jardinage, ils interpellent ceux qui ont envie de mettre la main à la pâte et à la terre.

Ambiance de fête du côté du groupe folklorique, soirée à thème chez les restaurateurs ersteinois. Difficile de s’ennuyer avec un programme aussi dense et si bien ficelé !

Le deuxième jour, les Eco-Citoyens d’Erstein proposeront, dans les jardins de l’Hôtel de Ville, plants, boutures, graines, astuces de jardinier.

Un week-end orienté nature au parfum de printemps

Un week-end orienté nature au parfum de printemps

Après un pique-nique, démonstration de compostage et de rempotage pour les mains vertes tandis que les entichés de techniques se dirigeront vers le marché où seront exposées des machines agricoles avec semoirs et matériel d’agriculture. Les métiers anciens seront représentés via l’activité de cordier, la fabrication de filets de pêche, la forge ou le pressoir.
La gent ailée enfin se retrouvera souvent mise en scène grâce à des expositions autour de la chauve-souris ou du courlis (voir encadré) car entre Erstein et les oiseaux, c’est une belle histoire d’amour. Les Ersteinois d’ailleurs ne portent-ils pas le sobriquet de « grâb » (corbeaux) ? Levez le nez, le printemps, c’est aussi dans le ciel.

Un parfum de printemps
Place de l’Hôtel-de-Ville et rue du Monastère, Samedi 26 et dimanche 27 avril 2014

Calendrier des manifestations Pâques 2014


Coordonnées

Tél. : 03 88 64 66 66

Focus

Il court le courlis

C’est un oiseau emblématique de la plaine d’Alsace. Le courlis, qui doit son nom à son trille magnifique et flûté lancé au vol (« couur-li ! »), installe ses populations nicheuses dans les plaines herbeuses où il arrive vers la fin février pour nidifier. Son long bec recourbé sonde profondément la vase où il détecte infailliblement les vers et les mollusques. Ce marcheur infatigable, qui vit au ras du sol au milieu d’une végétation basse, est mis à l’honneur par l’association « Les foulées nature du courlis ». Cette dernière organise tous les ans une course mobilisant des sportifs venus de toute la région et d’outre-Rhin. L’événement avait réuni l’an dernier 418 participants sur un parcours en boucle de 12,2 kilomètres entre ville et forêt.